Médiation animale en Maine et Loire

Qu’est-ce que la médiation animale ?

Aussi appelée zoothérapie, elle consiste à mettre en relation un animal et une personne. Cela permet de travailler en harmonie sur des thèmes précis, comme par exemple : la motricité fine, les moyens de locomotion, la socialité…

Au sein de cette ferme pédagogique, la médiation animale en Maine-et-Loire est pratiquée dans un lieu où vivent divers animaux (environ 90) avec lesquels l’équipe de bénévoles travaille. La Ferme d'Elizéa se déplace aussi à domicile avec les rongeurs et chiens.

Quels résultats?

Au contact de l’animal, une personne qui ne parlait plus s’est mise à parler, une personne qui ne s’exprimait plus a fait de grands sourires… Un kinésithérapeute peut éprouver des difficultés à faire marcher une personne : avec l'aide d’un chien cela devient plus facile.

Beaucoup d’activités peuvent être proposées afin de retrouver l’autonomie et des facultés perdues.

La médiation animale lors des activités

Lors des activités, tout est mis en place pour ensuite aboutir à ce qu’on appelle « la médiation animale ». En Maine-et-Loire, Elise met en place la médiation animale de la façon suivante.

Tout d’abord, elle présente l’animal en demandant aux personnes quel animal cela peut-être, quels sont ses particularités… Elle cite, par exemple pour les cochons, que leur particularité est que leurs poils servent à faire des pinceaux. Par la suite, elle va laisser les personnes aller vers l’animal, selon leurs envies, tout en précisant bien qu’il faut être doux et délicat avec l’animal pour qu’il ne prenne pas peur. En expliquant aussi qu’il faut en prendre soin, qu’il ne faut pas lui faire du mal.

Une fois que cela a bien été compris, les personnes vont pouvoir caresser l’animal, le brosser ou encore le nourrir, leur montrer de l’affection. Une fois l’approche faite et acceptée, Elise va proposer aux personnes de porter l’animal ou alors l’avoir sur les genoux. Et c’est grâce à toute cette façon de faire, à la découverte de l’animal, à l’approche, à l’apprentissage, que la médiation animale se met en place.